CHAUFFAGE AU BOIS

Le Règlement sur les appareils de chauffage au bois entré en vigueur le 1er septembre 2009, modifié le 27 août 2014 et le 8 juillet 2019, vise à interdire, au Québec, la fabrication, la vente et la distribution d’appareils de chauffage au bois non conformes aux normes environnementales de l’Association canadienne de normalisation ou de l’United States Environmental Protection Agency (USEPA).

Les appareils certifiés émettent jusqu’à dix fois moins de particules fines et trois fois moins d’autres contaminants que les appareils de chauffage conventionnels, lesquels sont responsables de plus de 40 % des particules fines émises dans l’atmosphère au Québec.

 

L’objectif de ce règlement est donc d’assurer une protection accrue de l’atmosphère, particulièrement en hiver où le chauffage au bois est le principal responsable des valeurs élevées de particules fines dans plusieurs quartiers résidentiels et des périodes de smog.

Une odeur de fumée dans la maison signifie généralement que l’aération du système de chauffage au bois est inadéquate. Il s’agit d’une situation qui non seulement
présente un danger d’incendie, mais qui peut mener à un empoisonnement mortel au monoxyde de carbone.

Assurez-vous que votre poêle à bois et la cheminée ont été installés par un professionnel et inspectés par un technicien agréé par le Programme de formation technique en énergie du bois (WETT), ou au Québec, par l’Association des professionnels du chauffage (APC). Ces spécialistes s’assureront que votre poêle et la cheminée sont conformes au Code du bâtiment. Votre poêle à bois et la cheminée devraient être nettoyés au moins une fois par année.

Bois sec
Les morceaux de bois séché adéquatement sont beaucoup plus légers et leurs extrémités sont plus foncées, et habituellement plus fendillées.

L’humidité contenue dans le bois de chauffage a un effet important sur la qualité de chaleur qui s’échappe lorsque le bois brûle parce qu’une partie de l’énergie contenue dans le bois est consumée lorsque l’eau se vaporise.

L’essence, le kérosène, le charbon et les activants liquides sont des produits dangereux qui ne doivent pas être utilisés pour allumer un feu dans un poêle à bois. La meilleure façon d’allumer un feu est d’utiliser du papier journal et des petits morceaux de bois d’allumage sec. Une fois que le feu est allumé, ajoutez quelques morceaux de bois de chauffage propre et sec. Il est important d’utiliser un bois de chauffage qui a été fendu et séché adéquatement.

En général, le bois de chauffage coupé, fendu et empilé au printemps sera sec et prêt à être utilisé l’hiver suivant. Le taux d’humidité du bois séché adéquatement est d’environ 20 p. 100. L’humidité présente à l’intérieur du bois de chauffage fraîchement coupé, laquelle varie entre 35 et 70 p. 100, ralentit la combustion. Plus le bois est humide, plus il y a d’énergie consommée et perdue à chasser cette humidité plutôt qu’à brûler le bois, ce qui est un gaspillage d’énergie.