FenêtresFinancementTravaux Extérieur

Normes 440 portes et fenêtres

fenetre bois

Les Normes 440 pour les portes et fenêtres

L’association canadienne de normalisation (CSA ou ACNOR) CSA est la marque la plus connue au Canada.

Cette association test et vérifie l’étanchéité, la résistance au vent ainsi que l’infiltration d’eau, à la résistance aux effractions et à la facilité de fonctionnement. Elle définit également les exigences minimales pour toutes les composantes et leurs matériaux, de la quincaillerie aux moustiquaires, en passant par les coupe-froid, les finis et adhésifs pour les portes et fenêtres.

Les fabricants de portes et fenêtres consciencieux soumettent leur produit aux tests et exigences de cette association. Donc, il faut rechercher la mention A-440.

Les cotes sont les suivantes:

Le Test d’étanchéité à l’air (cote A) :

Ce test est effectué à une pression d’essai correspondant à une vitesse de 40 km/h. La cote A1 représente la fuite maximale permise, suivie des cotes A2 et A3, équivalant à 60 % et à 20 % de la cote maximale permise, respectivement. Même une fenêtre fixe peut laisser échapper de l’air, ce qui est permis à un taux de 10 % du niveau A1.

Portes jardins

Test d’étanchéité à l’eau (cote B) :

Le test de fuite d’eau s’exécute avec un jet constant d’eau sur la porte ou la fenêtre en augmentant les pressions pour simuler une vitesse croissante et ils observent si l’eau s’infiltre à l’intérieur. Chaque niveau (de B1 à B7) représente une charge éolienne partant de 57 km/h (B1) et augmentant graduellement à 133 km/h (B7).

Il y a aussi le Test de résistance au vent (cote C) :

Ce test sert à mesurer la déflexion au vent des composantes d’une porte ou fenêtre sous des pressions croissantes représentant des facteurs éoliens plus élevés. Les fenêtres à l’essai sont soumises à différente pression d’air simulant des vents ayant la force d’un ouragan (120 km/h et plus). Les cotes peuvent varier de C1 à C5.

Ce système de classification est simple mais possède cependant plusieurs faiblesses:

Aucune mesure de durabilité du produit n’est réalisée. Rien ne garantit que le produit maintiendra, avec le temps, les performances obtenues aux tests initiaux.

Rien ne garantit que les produits installés à votre résidence ont été fabriqués EXACTEMENT comme ceux qui ont subi les tests.

Rien ne garantit que l’installation a été effectuée conformément à celle du test.

Au Québec, le code canadien du bâtiment exigent que les fenêtres des nouvelles habitations aient les cotes A-1, B-1, C-1.

Cependant, pour un rendement énergétique efficace, on ne devrait pas se contenter de moins que A-3, B-3, C-3.

Pour les régions nordique avec un climat rigoureux, on devrait choisir les cotes maximum A-3, B-7, C-5.

Les fenêtre à battants arrivent souvent les premières et les fenêtres coulissantes passent rarement les A-2, B-4, C-4.